mardi 4 juin 2013

Comment se partager l'espace de danse entre danseurs?

Selon les danses pratiquées dans un bal de danse à deux, l’espace de danse ne se partage pas de la même façon.

Cas des danses non progressives
Pour les danses qui ne se déplacent pas dans la salle, que l’on appelle « non progressives », comme le Rock, la Salsa, le Lindy Hop, le West Coast, le Chacha… Le couple choisi un espace de danse et y reste tout le temps de la danse ; il peut en sortir légèrement mais y revient régulièrement.

Certaines danses non progressives se dansent sur une ligne de danse. C’est le cas du Rock, du West Coast, du Chacha… pour la bonne harmonie du bal, le couple doit choisir une ligne parallèle aux autres danseurs, ce qui est particulièrement vrai en West Coast, ou bien une ligne qui ne va pas gêner les voisins, et va minimiser le risque de collision. C’est le privilège des premiers danseurs de la soirée de choisir la direction de la ligne de danse, toutefois s’il existe une habitude dans une salle, ils devront s’y plier.

Pour les danses sans ligne de danse, comme le Lindy Hop ou la Salsa cubaine, le cavalier devra rester attentif à l’évolution des danseurs autour de lui pour éviter d’envoyer sa cavalière contre les voisins.

Si la salle est très rempli, que tous les danseurs font déjà l’effort de danser « petit », peut-être faudra-t-il ne pas insister et attendre le morceau suivant pour danser.

En bref, on se choisi un espèce de danse dans la salle et on s’y tient tout en respectant les espaces de danse des voisins.

Cas des danses progressives
Pour les danses qui se déplacent, dites « progressives », comme la valse, le Paso Doble, la Samba, le Tango Argentin… il faut savoir qu’il existe dans toutes les salles du monde ce que l’on appelle le « sens du bal » : les couples vont se déplacer en cercle dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.




Petite parenthèse : si vous en avais l’occasion, tentez l’expérience suivante. Demandez à des personnes présentes dans une pièce dégagée de marcher (sans autre instruction)… A chaque fois, j’ai constaté le même comportement : après un petit moment désordonné, les gens se mettent à circuler dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et à la même vitesse. C’est systématique, qu’ils aient ou non déjà entendu parler du sens du bal ! Je n’ai jamais vu un groupe se mettre à tourner dans l’autre sens et j’ai vécu l’expérience maintes fois. La seule petite exception arrive avec des danseurs à qui on a demandé cela plusieurs fois déjà et qui ont décidé de faire de la résistance, mais un ou deux résistants dans le groupe n’empêche pas le groupe à se mettre à tourner dans le sens du bal. Cela se constate dans les deux hémisphères terrestres.  Je ne connais pas l’explication de ce phénomène. Peut-on en conclure que le sens naturel à tous est de tourner dans le sens contraire des aiguilles d’une montre ? Et donc que naturellement cela soit le sens du bal ?
L’article de Wikipédia (ref1) donne une explication pour les danses à deux : cela viendrait de la valse à droite, plus communément pratiquée qu’à gauche et pour laquelle cela demande moins d’effort de suivre un sens de bal vers la gauche (donc dans le sens contraire des aiguilles d’une montre) que le contraire.

Les danseurs vont donc évoluer sur un cercle ou une sorte d’ellipse qui va s’adapter à la forme de la salle. Si la salle est assez grande, il pourra se former plusieurs cercles concentriques (voir image plus bas).
Il faut alors savoir que les cercles placés le plus à l’intérieur seront plus lents que ceux placer à l’extérieur. Il est donc conseiller aux débutants de se placer le plus à l’intérieur possible pour laisser la place en extérieur aux meilleurs danseurs. Ce n’est pas un comportement spontané, les débutants un peu mal à l’aise ou timides préfère se « cacher » sur les bords : c’est une erreur, il est vraiment préférable d’aller se placer vers le milieu… mais attention en traversant les lignes de ne pas gêner les danseurs déjà lancés.

Si vous êtes sur un cercle avec quelques couples plus lents que vous (peut-être des débutants qui ne sont pas au courant ;) ), vous pouvez doubler. En danses de salon, on double par l’extérieur, par la droite, on emprunte la voix la plus rapide pour doubler. Attention, en Tango Argentin, la règle inverse s’applique (cf les articles cités en référence), il faut doubler par la gauche, c’est dû à la position spécifique de cette danse qui coupe la visibilité à droite et empêche les couples de voir ce qui se passe dans le cercle extérieur.

Pour récapituler ce paragraphe :
  •  Pour les danses qui se déplacent, tous les couples se déplacent dans le sens du bal, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre
  • Les couples qui désirent danser plus lentement, les débutants vont se placer sur le cercle le plus intérieur
  • On double par la droite (sauf en tango argentin)


Bal avec un mélange de danses progressives et non progressives en même temps
Pour les musiques sur lesquelles il est possible de danseur plusieurs types de danses (qui se déplacent et qui ne se déplacent pas), si si c’est possible, comme le slow-fox ou le quick step et le lindy hop… Il faut alors que tout le monde trouve sa place sur la piste pour se faire plaisir.

Aussi la solution proposée et qui semblent couramment décrite dans les articles sur les bals de country, est de placer les danses non progressives au milieu et éventuellement dans les angles si le milieu est rempli, et de laisser un ou deux cercles de danse pour les danses progressives.


Je vous souhaite de bons moments sur les pistes, en harmonie avec vos voisins quelques soient leur niveau et leurs danses de prédilection.

Références :
En tango argentin :

En country avec d’autres danses :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire