dimanche 2 juin 2013

Débutant - puis je inviter de meilleurs danseurs que moi?

Vous êtes un danseur ou une danseuse débutant(e) et vous vous demandez peut-être si vous pouvez inviter des danseurs de meilleur niveau que vous… peut-être que vous n’osez pas?

Alors spontanément, je vous dirais
« mais oui, allez-y ! »

(J’écris au masculin mais c’est parfaitement transposable au féminin)
Les bons danseurs ont tous commencé un jour et ont aussi été des débutants. J’espère qu’ils se souviennent du plaisir qu’ils ont eu à danser avec meilleurs qu’eux pour ne pas refuser une danse à un débutant.

Pour des danseurs avancés, faire la démarche d’inviter des débutants 3 ou 4 fois dans une soirée, ne demande pas un très gros effort, consacrer 10 à 15 minutes (ou plus bien sûr) dans une soirée de 3h à des débutants est selon moi un bon investissement : cela les aide à progresser, à prendre confiance en eux, à leur donner envie de sortir à nouveau et cela ajoute à la convivialité de la soirée.

Par contre il serait de mauvais ton, de tenter de n’inviter que des bons danseurs, d’inviter les mêmes sans cesse tout le long de la soirée par ce qu’ils ont accepté une fois (à moins que ce ne soient eux qui reviennent vers vous). Evitez aussi de leur demander de vous faire un cours particulier au milieu de la soirée, ils sont là pour danser et s’amuser et pas pour jouer les profs.

Si possible, choisissez les musiques sur lesquelles vous invitez un bon danseur… je pense que c’est le point le plus délicat : invitez un bon danseur sur une musique « difficile », une de ses musiques préférées, peut le frustrer car il ne pourra pas pleinement s’exprimer. Ne vous offensez pas s’il refuse de danser avec vous pour cette raison, il devrait alors vous proposer spontanément de danser sur un prochain morceau, voire venir vous inviter un peu plus tard dans la soirée sur un morceau de son choix.


Alors que vous soyez débutant ou plus aguerri, n’ayez pas peur d’inviter des danseurs de tous niveaux! 




Vous pourriez aussi être intéressé par les articles suivants :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire